Quels sont les atouts des seniors pour créer une entreprise ?

Quels sont les atouts des seniors pour créer une entreprise ?

La création du statut d’auto entrepreneur permet aux seniors de cumuler la retraite avec le rôle de chef d’entreprise. Cependant, pour être entrepreneur, il faut avoir les capacités de le faire et pouvoir maintenir son entreprise à flot. Quels atouts doit posséder un senior pour créer une entreprise ?

La capacité physique

L’atout principal est la bonne santé. Après un certain âge, la santé a tendance à décliner, affectant parfois les fonctions motrices de la personne. Un senior qui veut créer une entreprise doit être en pleine forme. En effet, entre les formalités de création et les différentes démarches menant à la mise en place effective de l’entreprise, il y a du chemin à parcourir. Il doit également être disponible pour assurer la gestion de son entreprise jusqu’à ce que les activités prennent vraiment.

L’expérience personnelle et professionnelle et l’expertise

Le senior qui veut se lancer dans l’entrepreneuriat doit avoir de l’expérience et de l’expertise capitalisées qu’il va mettre au profit de son entreprise. À cet âge souvent, on est jugé moins productif, alors que c’est l’âge idéal, car il a atteint un niveau où il a assez capitalisé et peut encore donner de lui-même, à condition qu’il soit dans les bonnes conditions physiques.

Quels sont les atouts des seniors pour créer une entreprise ?

Les seniors sont caractérisés par leur dynamisme et leur performance, fruit de plusieurs années de travail acharné. Pour une création d’entreprise, le senior doit être confiant dans son expertise et son expérience acquises (sociales et professionnelles) au fil des ans. Cela lui permettra de mieux manager son personnel et d’éviter certains pièges.

L’expérience est un atout majeur en milieu professionnel, surtout dans la création d’entreprise. Elle sera d’une aide précieuse au senior pour gagner du temps grâce au vécu et à la pratique. L’expérience lui permettra aussi de connaître ses points faibles sur lesquels il devra peut-être se faire former pour être plus performant. Son expérience le rendra également crédible auprès de ses partenaires.

Un carnet d’adresses bien chargé

Un senior qui veut créer son entreprise doit avoir un bon carnet d’adresses. L’environnement commercial est déjà fortement concurrentiel. Au démarrage, il aura besoin de clients pour que l’entreprise puisse survivre. Pour cela, seul son relationnel pourra le sauver. Il aura besoin d’un bon carnet d’adresses pour écouler ses produits ou proposer ses prestations. C’est indispensable pour se faire connaître afin que les activités prennent de l’envol.

Durant son parcours professionnel, il a eu le temps de se constituer un carnet d’adresses professionnelles (banquiers, avocats, courtiers, prestataires divers). En fonction du poste occupé aussi, il aurait réussi à tisser et conserver des relations solides qui pourront l’aider au lancement de son affaire. Cette aide peut porter sur divers plans : administratif, commercial, logistique, etc.

Une forte conviction

Avant de se lancer dans la création d’entreprise il faut être à la fois motivé et convaincu de la faisabilité de son projet. Le senior doit être convaincu de sa maturité professionnelle et de son expertise. Il doit être confiant dans ses compétences et ses performances. Il doit inspirer confiance également auprès de l’entourage (banque, clients, fournisseurs, différents prestataires, etc.). De plus, il doit avoir la joie de vivre et croire en l’avenir afin de pouvoir donner vie à ses projets. Le senior doit avoir envie de profiter de la vie et de s’accomplir pleinement.

La sécurité financière

On ne saurait imaginer créer une entreprise sans apport financier. Le senior, au cours de sa carrière, a dû capitaliser des revenus qui lui seraient d’une aide précieuse pour lancer son entreprise. En effet, vu son statut de retraité, il a peu de chance d’obtenir un financement auprès d’une banque. Sa finance personnelle peut lui permettre de démarrer ses activités. En outre, à son âge, c’est sûr qu’il n’a plus d’enfants à charge, et il aurait certainement remboursé ses emprunts. Sa capacité d’auto financement est alors accrue pour créer une entreprise.

Les commentaires sont clos.